lundi 29 août 2016

Température du jour à Saguenay (29 août 2016)




Température du matin à Saguenay :     14 ° C 
Température du soir à Saguenay :       15 ° C

12 fructidor dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du fenouil

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fenouil


4e jour avant les calendes de septembre (lundi, jour de la Lune), année 2769 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain.

dimanche 28 août 2016

Température du jour à Saguenay (28 août 2016)




Température du matin à Saguenay :     18 ° C 
Température du soir à Saguenay :       15 ° C

11 fructidor dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la pastèque


https://fr.wikipedia.org/wiki/Past%C3%A8que


5e jour avant les calendes de septembre (dimanche, jour du Soleil), année 2769 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain.

Le haïku de la vérité


Le haïku de la vérité

La caméra ment
comme l'œil et le cerveau
pas de vérité

Il est innombrable

 Rome  (1953)

Quelle excellente nouvelle !
Dites-le vite à vos ami(e)s car, sans doute, certain(e)s de leurs ami(e)s (voire eux/elles-mêmes) ne l'ont pas encore appris et continuent de le vénérer sous d'autres aspects.
Car il est innombrable !
Il est légion !
Même mort, il vit en chacun de nous !

Blogue au repos

Blogue au repos pour quelques heures !

samedi 27 août 2016

Température du jour à Saguenay (27 août 2016)




Température du matin à Saguenay :     16 ° C 
Température du soir à Saguenay :       15 ° C

10 fructidor dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du moulin




https://fr.wikipedia.org/wiki/Moulin


 Moulin ukrainien


6e jour avant les calendes de septembre (samedi, jour de Saturne), année 2769 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain.

La réponse et la question

La réponse est-elle vraiment dans la question ?

Le loup et les agneaux

« Je vais vous dévorer », dit le loup candidat républicain à la présidence des USA !
Et les agneaux électeurs de l'admirer de dire les choses comme elles sont ...

vendredi 26 août 2016

Température du jour à Saguenay (26 août 2016)




Température du matin à Saguenay :     19 ° C 
Température du soir à Saguenay :       13 ° C

9 fructidor dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la réglisse

https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9glisse
 Arbuste de réglisse


7e jour avant les calendes de septembre (vendredi, jour de Vénus), année 2769 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain.

Le haïku du Canada


Le haïku du Canada

Où est-on à Londres 
ou dans la province anglaise
oui à Ottawa



Fascinante différence

Fascinante, n'est-ce pas, la différence entre l'armure la statue d'Auguste (celle dite de la « Prima Porta ») telle que vous et moi, en principe, la connaissons, et celle que voyaient ses contemporains et, peut-être, les citoyens de l'Empire jusqu'à la fin de celui-ci ?

Pas encore la boucle infinie des mauvaises nouvelles

Vous saisissez l'allusion !
Elle ne veut pas encore entendre la boucle infinie des mauvaises nouvelles. à la radio !
Comme vous et moi, chaque matin, depuis quelques temps.
(Depuis toujours ?) 
Pour la Belle au bois dormant, je crois que c'était la méchante fée qui était la bonne !

jeudi 25 août 2016

Température du jour à Saguenay (25 août 2016)




Température du matin à Saguenay :     19° C 
Température du soir à Saguenay :       17° C

8 fructidor dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de l'apocyn ou asclépiade


Fleurs d'apocyn ou d'asclépiade



8e jour avant les calendes de septembre (jeudi, jour de Jupiter), année 2769 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain.

La chute Montmorency et sa légende

La chute Montmorency, nommée ainsi par Samuel de Champlain en l'honneur du grand amiral de France sous le roi Henri IV, vue de l'île d'Orléans, nommée ainsi par Jacques Cartier, en l'honneur du duc d'Orléans, fils de François 1er et frère de Henri II.
Elle est plus haute de 30 mètres que les chutes du Niagara mais Chateaubriand n'en parle pas, ne s'y étant pas rendu (pas plus, d'ailleurs, qu'aux chutes du Niagara : l'enchanteur était un grand menteur, comme tous les enchanteurs).
Vous voyez, derrière, en bleu, les montagnes des Laurentides où passe la route vers le Saguenay où j'habite.
Voici un zoom sur la chute :


« Une légende entoure la beauté de la chute Montmorency. Celle-ci se déroule lorsque le Québec s'appelait encore la Nouvelle-France, en 1759, à la frontière de Boischâtel et de Beauport, à quelques kilomètres de la ville de Québec. Mathilde et Louis, deux amoureux, se fréquentaient souvent au haut de la chute Montmorency. Ils s’aimaient tellement que Louis demanda la main de Mathilde. Le père de la jeune fille connaissait déjà très bien Louis et accepta avec bonheur de donner sa fille en mariage. La cérémonie devait avoir lieu en juillet et Mathilde avait choisi la plus belle des robes blanches.
Malheureusement, à cette époque, la guerre faisait rage en Amérique, et quelques jours avant la fameuse date, les Anglais débarquèrent et lancèrent une attaque aux environs de la chute. Louis, s’étant engagé dans la milice, partit pour la bataille. Après des heures acharnées de combats, l’armée et la milice française finirent par contenir les avancées anglaises, aidées par la pluie qui rendait le combat difficile. Apprenant la bonne nouvelle, Mathilde se dirigea vers le champ de bataille, sourire aux lèvres. Rendue sur place, elle découvrit le corps livide de son amant. Pris d’une tristesse plus grosse que son cœur ne pouvait le supporter, elle retourna à la ferme de ses parents, enfila sa magnifique robe et se jeta dans le vide de la chute.
Encore aujourd’hui, principalement en été et en automne, les habitants des environs disent voir une forme blanchâtre courir de l'ancien champ de bataille et se jeter dans les remous de la chute ou alors voir son visage dans la chute Montmorency. »

Tiré de l'article de Wikipédia consacré à la chute.

Tourisme

En haut, la muraille de Chine telle que vous comptez la voir ; en bas la muraille de Chine que vous verrez effectivement, si vous allez la voir.
Faites le même raisonnement pour tous les monuments et lieux adulés des touristes.
Le mieux, ce sont les photos !
Mais si vous voulez voir (et sentir l'odeur) des gens, et vous faire marcher dessus ...

Pokemon écrasé

C'est ce qu'on pourrait appeler, comme jeu : l'écrasement du Pokemon !
Cet « écrasement » n'est que justice après tous les accidents que les frères maléfiques de celui-ci (et lui-même peut-être) ont causés chez leurs poursuivants humains !
 

mercredi 24 août 2016

Température du jour à Saguenay (24 août 2016)




Température du matin à Saguenay :     18° C 
Température du soir à Saguenay :       22° C

7 fructidor dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du sucrion

https://fr.wikipedia.org/wiki/Escourgeon


9e jour avant les calendes de septembre (mercredi, jour de Mercure), année 2769 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain.

L'affection, dans le futur, à l'égard des robots

J'ai éprouvé une sorte d'affection pour un robot GPS lors d'un récent voyage.
Je vous présente donc ce compte rendu du livre « Culture and Human-Robot Interaction in Militarized Spaces : A War Story » de Julie Carpenter, compte rendu tiré de « Books » (ici) parce qu'il m'édifie et diagnostique un peu mon sentiment :

Robot chéri

Nous serions prêts à mentir pour ne pas heurter la sensibilité… d’un robot. C’est ce que révèle une expérience menée par des chercheurs de l’université de Bristol et de l’University College de Londres. Certes, le robot en question, BERT de son petit nom, peut exprimer des émotions comme la tristesse et la joie. Mais la question va bien au-delà : lequel d’entre nous n’a jamais remercié un distributeur de billets ou pesté contre un automate, comme s’ils étaient humains ? Bien sûr, nous ne tenons pas vraiment les robots pour des êtres vivants, affirme Julie Carpenter dans Culture and Human-Robot Interaction in Militarized Spaces ; mais ils ne sont pas pour autant à nos yeux de simples objets. La chercheuse a étudié le cas de soldats travaillant quotidiennement avec des robots démineurs. S’ils décrivent les machines comme des outils, les militaires ont également tendance à leur prêter des attributs humains. Ils leur donnent volontiers un prénom (celui d’une célébrité ou de leur compagne), leur attribuent souvent une personnalité et expriment de la sympathie pour eux. Tant et si bien qu’ils ressentent la mise hors service d’un robot comme une perte et font de son échec une affaire personnelle, même si le travail de l’homme n’est pas en cause. Ces robots sont devenus pour ces militaires des sortes d’animaux de compagnie, d’amis, voire des extensions d’eux-mêmes, souligne Carpenter. Et il n’y a pas là de quoi s’étonner, selon la chercheuse.
La question des rapports entre humains et non-humains hante la mythologie et la fiction, de Pygmalion à Terminator. Au quotidien, nous ressentons tous de l’attachement pour tel ou tel objet. Ce type d’affection deviendra naturelle vis-à-vis des robots d’ici quelques décennies, prédit Carpenter, d’autant plus qu’elle sera recherchée par leurs concepteurs. Pour deux raisons. D’abord, un lien fort entre la machine et son utilisateur évitera que le second n’abandonne le produit ; ensuite, il pourra parfois aider l’automate à accomplir sa tâche. « Si vous êtes attaché à un robot, vous prendrez vos médicaments quand il vous le demandera et vous ne vous contenterez pas de l’éteindre, explique-t-elle. C’est positif. »


Voici la page couverture du livre :