samedi 21 avril 2018

Des larmes d'art

Des larmes d'art, des belles larmes, donc, dans un tableau de Rogier van der Weyden qui est au Prado (je ne l'y ai pas vu, trop occupé avec les Vélasquez et les Goya, voire par un petit Fra Angelico).
C'est une « Descente de croix » et les larmes appartiennent à une des deux demi-sœurs de la Vierge Marie, Marie Cléophas, (l'autre, Marie Salomé, pleure aussi). 
Voici le tableau :
 
Ma pleureuse est dans le coin gauche, en haut.

vendredi 20 avril 2018

Température du jour à Arvida (20 avril 2018)


Au bénéfice des pauvres malheureux

On dit que le 3 décembre 2012 les trois planètes de la photo, Mercure, Vénus, Saturne, se sont ainsi alignées au-dessus des 3 pyramides de Gizeh.
Le phénomène se reproduirait tous les 2737 ans.
Quelle chance qu'il ait eu lieu pendant notre vie : songez à tous ceux qui ont vécu depuis tant de millénaires sans avoir cette chance.
J'en publie la photo au bénéfice des humains des deux prochains millénaires, nés après le dit 3 décembre 2012, qui n'en seront pas témoins.
Les pauvres malheureux !

Arès

Une copie romaine (200 après J-C) d'une sculpture grecque de la période hellénistique (200 avant J-C) du dieu Arès, appelé Mars chez les Romains.
Comme on peut le voir, la sculpture a été fortement restaurée au 17e siècle par Le Bernin.
Je n'avais imaginé le dieu de la guerre ainsi, je l'imaginais plutôt poilu et hirsute, l'air enragé.
Je me demandais comment un tel être pouvait avoir eu une histoire d'amour avec la belle Aphrodite (Vénus).
Maintenant que je vois comment Grecs et Romains l'imaginaient, je comprends mieux pourquoi l'épouse d'Héphaïstos a succombé à ses avances (mais elle succombait fréquemment).

jeudi 19 avril 2018

Température du jour à Arvida (19 avril 2018)


Vie éternelle ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Anatole_France
Il y a des gens qui savent quoi faire de leur courte vie et, peut-être, Anatole France en faisait-il partie.
Mais souhaiter allonger éternellement la vie semble effectivement peu désirable !

Couple végétal

Je ne sais pas quel type de jardin ce couple végétal ne déparerait pas mais j'incline pour le jardin à la française, qui impose à la nature des lignes géométriques purement cérébrales.
Pas de géométrie dans ce couple, mais des lignes qui imposent à la nature végétale des formes qui ne lui appartiennent pas !

mercredi 18 avril 2018

Température du jour à Arvida (18 avril 2018)


La triste procession des électeurs

Ce sont des électeurs qui s'en vont voter !
Pour qui ?
Comme tous les électeurs, comme vous, certes, ils vont voter pour les pires, ne soyez pas étonnés !
Et ce seront les pires qui seront élus, ne soyez pas étonnés !

Les chevaux de la fontaine d'Hélios, à Londres

Les quatre chevaux du Soleil, Pyroïs, Eoos, Aethon et Phlégon, qui ornent la fontaine d'Hélios, à l'angle des rues Piccadilly et Haymarket, à Londres.
Une œuvre à la gloire du Soleil, si peu présent à Londres (dit-on, mais ce n'est pas mon expérience), et du cheval, présent, quant à lui, dans la capitale anglaise, comme dans aucune autre ville du monde, puisqu'il y accompagne à peu près toutes les multiples manifestations de la monarchie.
La fontaine est une œuvre de Rudy Weller et date de 1992.
Rien de plus beau que ces chevaux :

mardi 17 avril 2018

Température du jour à Arvida (17 avril 2018)


Centaure

Cela aide-t-il à imaginer comment les Grecs (et les Romains) se représentaient les centaures ?
Je pense qu'ils donnaient plus de poils à ces êtres hybrides, afin de souligner leur mi-appartenance à l'espèce chevaline, et une peau moins pâle !

Un loup affamé ou vengeur ?

Une illustration pour le conte des 3 petits cochons ou pour représenter le sort que la Nature est en train d'infliger à l'humanité après au moins deux horribles siècles d'abus de la part de celle-ci, surtout depuis l'irruption de la « pétromerde » dans l'histoire de cette relation ?
Je n'hésite pas !