samedi 17 février 2018

Barbes et chevelures œils de queue de paon

Quelles barbes et chevelures fascinantes chez ces guerriers sumériens, assyriens, mésopotamiennes ou perses (je n'ai pas les connaissances pour déterminer leur origine exacte) !
Des barbes et chevelures œils de queue de paon, si les couleurs avaient pu être reproduites dans la pierre.
Quelle luxuriance !

vendredi 16 février 2018

Température du jour à Arvida (16 février 2018)

La limousine présidentielle des années cinquante

Cette voiture est la limousine présidentielle étasunienne des années cinquante.
C'est une Lincoln, par Ford.
Peut-être a-t-elle transporté Truman ou Eisenhower, voire Kennedy.
Au temps où les présidents des USA paraissaient polis et bien élevés (on peut douter qu'ils aient été réellement polis et bien élevés mais ils jouaient ce rôle, contrairement à ceux que l'on connaît à présent, où le naturel semble pouvoir sans obstacles sortir de son artificiel confinement).
En voici une photo où un quelconque président accompagne une « royauté » peut-être anglaise, si l'on en juge par le fanion :

La voici de face :


La Maison qui danse

C'est la « Maison qui danse » (Tančící dům en tchèque) à Prague, œuvre des architectes Vlado Milunić et Frank Gehry.
Le nom est, au moins, aussi intéressant (sinon plus) que l'œuvre, selon moi.
Mais, somme toute, elle donne une bonne idée de la créativité qui anime la ville, malgré tant de temps passé sous la domination des moujiks soviétiques.
La stupidité n'a qu'un temps, du moins dans le domaine de l'art (en politique elle est un phénix !)

jeudi 15 février 2018

mercredi 14 février 2018

Température du jour à Arvida (14 février 2018)


Ils ont remplacé la lumière par l'obscurité

Cette torche n'éclaire plus le monde depuis quelque temps.
Un panache orange (qui l'imite vaguement) lui fait concurrence.
Et il obscurcit le monde !
Et ceux qui ont procédé au remplacement de l'une par l'autre n'en ont même pas conscience !

Le pigeon de l'amour

Ce n'est pas une colombe !
Ni de l'amour, ni de la paix.
Quand sa photo m'est tombée sous les yeux je me suis dit, puisque c'était la Saint-Valentin, « c'est le pigeon de l'amour ».
Sollicitée, l'intelligence artificielle de Google, experte en images et autres illustrations, m'a répondu, en japonais, opiniâtrement, que c'est une « colombine lumachelle », une espèce de pigeon d'Australie (j'ai eu recours à son module de traduction).
Pour simplifier, entendons-nous : aujourd'hui, c'est le pigeon de l'amour !

mardi 13 février 2018

Température du jour à Arvida (13 février 2018)


Piano à queue vertical(e)

Un étonnant piano à queue vertical (peut-être devrait-on écrire « verticale » puisque c'est la queue qui est verticale) d'époque victorienne (1893).
Mais je ne sais pas s'il est anglais (il est fait pour économiser l'espace et les manoirs anglais n'en manquaient pas) et je me demande comment il sonnait.
Quelqu'un connaît un enregistrement musical fait avec ce piano ?

Le haïku de la grappe



Le haïku de la grappe


divine la grappe
nous espérons le miracle
qui nous fera voir




Neige et cônes

Il n' y a pas que des cris effrayés chez Munch, il y a aussi cette « Nouvelle Neige » (titre du tableau) et ces conifères enneigés, cette piste qui s'enfonce dans la forêt qu'ils forment : peut-être y a-t-il aussi une angoisse dans les couleurs sombres !
L'hiver ne m'apparaît pas ainsi au Québec.
Plus froid, plutôt, mais d'une aveuglante clarté !